Notre intervention au Conseil Communautaire du lundi 27 septembre

Suite aux intempéries du mois de juin, les locaux de l’antenne de Castres du Conservatoire ont subi des infiltrations d’eau. Le plafond du hall donnant accès à l’auditorium et à la salle de danse est très endommagé.


Le CHSCT a notifié officiellement mardi dernier que l’état des locaux ne permettait pas d’accueillir du public.


Certains cours sont annulés, d’autres sont déplacés.


Le conservatoire a interpellé les services de la Communauté d’agglomération depuis le mois de juin pour qu’une intervention rapide soit envisagée afin de réparer les dégâts; ce n’est que la semaine dernière que les services techniques sont intervenus, soit trois mois après que l’alerte ait été donnée.


Ils ont démonté le faux plafond afin de voir d’où venait l’infiltration d’eau. Depuis, la laine de verre est à l’air libre mais aucune réparation n’a eu lieu à ce jour. Une autre salle est également fermée, des champignons sont apparus sous le tapis.


Ce n’est pas la première fois que le conservatoire alerte sur la vétusté de ses locaux ainsi que sur leur nécessaire mise aux normes en termes d’accessibilité.

Pouvez-vous nous indiquer quand ces travaux de premières nécessités seront réalisés pour permettre aux élèves de bénéficier des cours prévus, dans des locaux dignes de ce nom ?


Il est mentionné dans le rapport d’activité 2020 que la finalisation des nouveaux statuts du conservatoire est en cours. C’est chose faite depuis janvier 2021, mais la CACM n’a toujours pas fait le nécessaire pour intégrer officiellement le syndicat mixte en tant qu’EPCI.


Pouvez-vous nous indiquer pour quelles raisons la CACM n’est toujours pas membre du syndicat mixte ?


Est-ce que vous envisagez de ne pas intégrer le syndicat mixte, ce qui aurait de graves conséquences pour son fonctionnement ?

Pascal Bugis nous répond qu'il ne peut donner de délais concernant les travaux et qu'il est en attente du changement de présidence à la tête du syndicat mixte du Conservatoire pour confirmer la participation de la Communauté d'agglomération au