La situation s'aggrave et le conflit s'intensifie

Pascal Bugis en porte l’entière responsabilité. Il refuse le dialogue et bafoue les règles du droit du travail. Il avance des prétextes trompeurs.

Pascal Bugis tente d’individualiser les négociations pour faire pression sur les agents.


Nous condamnons le fait que Pascal Bugis utilise les agents municipaux pour casser la grève en les chargeant de procéder eux-mêmes au ramassage des ordures, alors que cela ne fait pas partie de leur mission.


Depuis 2016, le personnel et les syndicats alertent sur les conditions de travail et ne sont pas entendus.


Cette grève démontre le manque de dialogue social au sein de la CACM.

Au vu de l’aggravation de la situation et de l’impasse actuelle, nous appelons l’ensemble des maires de la CACM à intervenir, pour renouer le dialogue avec les grévistes.

Aujourd’hui la grève se renforce par le blocage de trois sites : à Castres (Poudrerie et rue Mérigonde) et à Mazamet (Bonnecombe). Les contractuels rejoignent le mouvement.


Nous appelons l’ensemble de la population à marquer son soutien aux grévistes.


En savoir plus sur le mouvement : https://www.force-ouvriere.fr/greve-historique-des-eboueurs-de-castres